Conférences Histoire de l’Art 2021-2022

Nouvelle saison pour les conférences de la Gobinière

Parlez-moi d’amour

Qu’il s’agisse de le dépeindre ou de le ressentir, l’amour a toujours inspiré les artistes. Du siècle des lumières à nos jours, un parcours d’œuvres sous influence.

Le jeudi à 20h30 – au Théâtre de la Gobinière

Balance ton faune. Les abus sexuels dans la mythologie antique

le 7 octobre 2021 – Marie Pierre Chabanne

Dans les scènes mythologiques, être une femme n’est pas si facile: on est souvent épiée, harcelée, pourchassée ou abusée, par un satyre grec, par un faune romain, par un dieu prédateur ou par Zeus, qui détient la palme des viols en série. Peintres et sculpteurs réservent une place de choix à ces agressions, et rivalisent de virtuosité pour représenter la séduction du corps féminin, l’élan irrépressible du désir masculin, la résistance désespérée des proies. Sans minorer le talent des artistes, nous revisiterons les musées à la lumière de quelques débats contemporains.

Boire et Aimer

le 25 novembre 2021 – Diane Gouard

L’émotion amoureuse enivre parfois les sens autant qu’une bonne bouteille. Mais les philtres d’amour et les potions aphrodisiaques jouent aussi un rôle dans la séduction. Alors ivresse de l’amour ou amour de l’ivresse ? C’est le sujet de cette conférence où les couples se créent et s’enlacent en profitant des méfaits de l’alcool ou d’autres boissons douteuses.

Le sentiment amoureux dans la peinture romantique

le 13 janvier 2022 – Marie-Pierre Chabanne

“Qui dit romantisme dit art moderne, c’est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l’infini”, écrit Baudelaire. La peinture romantique, qui se donne pour principal objet la représentation de la vie intérieure, accorde une place privilégiée au sentiment amoureux. Tirant souvent ses sujets de la littérature, elle met en scène les couples mythiques (Roméo et Juliette, Faust et Marguerite), et montre l’amour dans sa profondeur ou sa sacralité, de la rêverie mélancolique à la passion violente, de l’étreinte extatique au désespoir dévastateur.

Degas et Lautrec : Art et maisons closes

le 24 février 2022 – Elodie Evezard

La prostitution, thème marquant au XIXe siècle, a inspiré de nombreux artistes. Sous les traits d’Edgar Degas et d’Henri Toulouse Lautrec, les maisons closes nous ouvrent leurs portes et dévoilent leur intimité. Les gestes quotidiens des “filles de joie” apparaissent aux yeux de tous et les clients ne sont jamais loin. Si certaines œuvres sont montrées au public, d’autres circulent dans le plus grand secret, à l’abri des regards indiscrets.

Passions surréalistes

le 17 mars 2022 – Diane Gouard

Les carrières et les histoires amoureuses des artistes sont souvent intrinsèquement liées. Mais c’est aussi parfois affaire d’amitié et de contexte historique. Suivons pendant quelques décennies les surréalistes Max Ernst, Dorothea Tanning, Man Ray et Lee Miller. Leurs rencontres, leurs collaborations, leurs vies sentimentales de New-York à Paris en passant par Londres et l’Égypte, c’est tout un pan du XXe siècle qui se dévoile par le biais de leurs péripéties individuelles.

Picasso, l’amour en fond de toile

le 5 mai 2022 – Elodie Evezard

Fernande, Eva, Olga ou encore Jacqueline, ces prénoms de femmes résonnent dans les œuvres de Pablo Picasso. Muses, amantes ou épouses, elles ont traversé sa vie et influencé sa carrière. Fernande Olivier inaugure la période rose, Dora Maar celle d’une approche plus surréaliste, tandis que Jacqueline Roque, ultime épouse, guide l’artiste vers l’apaisement. Partons à la découverte de ces histoires amoureuses et artistiques, où chaque nouvelle passion annonce une nouvelle période.

Une amoureuse de l’art moderne, Peggy Guggenheim

le 9 juin 2022 – Elodie Evezard

Comment parler de la collection de Peggy Guggenheim sans mentionner des artistes qui ont partagé sa vie. Dans sa biographie, elle mélange, pour le plaisir de ses lecteurs, sentiments amoureux et achats d’ œuvres. Cette passionnée d’art moderne, qui aiguise son regard grâce aux conseils de Marcel Duchamp, devient l’une des mécènes les plus importantes du début du XXe siècle. Sa collection est à l’image de sa vie sentimentale : riche, passionnante et audacieuse.

Partager :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Les rendez-vous de la Gob